top of page

3 raisons de mettre en ligne de la réservation de places en bibliothèque


Permettre à tous de s’organiser et de trouver sa place


Quand il n’y a plus de places, les étudiants savent qu’ils ne pourront pas rentrer et évitent de se déplacer inutilement. Du côté de la bibliothèque, vous évitez les mécontentements liés à un manque de place.

Toujours dans un souci d’adaptation, vous pouvez libérer des places grâce à la validation de présence autonome de l’usager. Si l’usager ne valide pas sa présence sur place à l’heure de sa réservation, sa réservation est annulée. Une autre personne peut alors réserver la place libérée.



Le service de réservation de places Affluences à la bibliothèque de Droit de l’ULB
Le service de réservation de places Affluences à la bibliothèque de Droit de l’ULB

Eviter la création de files d’attente


Lorsque la jauge est atteinte, vous ne pourrez plus faire rentrer de nouveaux étudiants. La création de files d’attente est inévitable – on espère que quelqu’un parte pour rentrer – comme on peut le voir dans certaines bibliothèques parisiennes saturées comme la BPI ou la BSG.

Les files d’attente sont à éviter : elles sont difficiles à gérer, source de tension et souvent zone de transmission du virus si la distanciation sociale n’est pas respectée puisque les gens stagnent dans un endroit. La réservation permet de supprimer cette file d'attente puisqu’elle contrôle le nombre de personnes acceptées à la demi-journée ou à la journée.


Prioriser la réservation de vos étudiants


Dans le contexte de la limitation des places, vous pouvez donner la priorité à vos étudiants en appliquant des restrictions de réservation grâce au nom de domaine de votre université. Seuls les étudiants avec une adresse mail universitaire correspondante pourront alors réserver dans vos bibliothèques.


Communication système de réservation Affluences de la Bibliothèque Universitaire UCBL Lyon 1
Communication système de réservation Affluences de la Bibliothèque Universitaire UCBL Lyon 1

Guide du smart campus


281 vues

Σχόλια


Ο σχολιασμός έχει απενεργοποιηθεί.
bottom of page